Taux de perte de poids sain pour les obèses, Source des données


La perte de poids ne devrait pas être la priorité principale pour les personnes obèses La perte de poids ne devrait pas être la priorité principale pour les personnes obèses mis à jour: JP Depres. Ce sont de meilleurs indicateurs du développement de cancers, de maladies cardiovasculaires et de diabètes de type 2. Jean-Pierre Després est directeur de la recherche en cardiologie au Centre de recherche de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie à Québec, au Canada.

J'aimerais que vous m'expliquiez quels facteurs devraient être mesurés en cas d'obésité. Je sais que vous n'aimez pas l'indice de masse corporelle IMC. Pourquoi ne serait-il pas suffisant? Il faudrait savoir dans quel but on utilise l'IMC. Pour décrire les populations du monde, l'IMC est une assez bonne mesure.

Les inconvénients de perdre du poids

Plus l'IMC est élevé, plus grand est le risque de souffrir de maladies chroniques, comme les maladies cardiovasculaires et le diabète. L'index est donc utile pour décrire les populations.

J'AI PERDU 70 KILOS, MON COMBAT CONTRE L'OBÉSITÉ.

Je le mentionne toujours quand je donne une conférence. Le problème se situe dans les pratiques cliniques. Vous remarquez les limites de l'IMC quand vous analysez les risques pour un individu en particulier.

L'exemple le plus frappant serait de comparer le taux de graisse corporelle d'un joueur taux de perte de poids sain pour les obèses rugby ou de hockey sur glace avec celui d'une personne sédentaire. Deux personnes peuvent avoir un indice de L'un est très musclé, très actif et en bonne santé alors que l'autre est très sédentaire […] Vous voyez, c'est un exemple éloquent. Nous prenons les extrêmes, mais cela prouve à nouveau que si vous vous basez seulement sur l'IMC, vous ne pourrez pas détecter ces différences.

La graisse peut se concentrer dans les organes internes et dans la cavité abdominale, pas en dessous de la peau. Il en la papaye aide-t-elle à perdre du poids probablement de même pour le foie, et les muscles squelettiques, qualifiés de tissus maigres.

Ce critère est également très utile pour prédire les risques de développer le diabète et des maladies cardiovasculaires. À nouveau, vous ne devez pas ignorer l'IMC. Les différences entre individus sont donc notables. Imaginons que je pratique souvent une activité physique, mais que je veuille découvrir si je suis obèse ou pas, la mesure de mon IMC et de mon tour de taille sera-t-elle suffisante?

Vous répondez parfaitement à la question. Je ne dis pas que l'on devrait laisser tomber l'IMC.

effets secondaires du thé brûleur de graisse

Il s'agit d'une première étape. Imaginons que vous soyez une personne en surpoids ou obèse. Une fois le diagnostic établi, votre tour de taille pourrait correspondre ou non à votre tour de taille.

Z Avez-vous réellement besoin de perdre du poids?

Le tour de taille apporte donc une information supplémentaire. C'est très pratique. C'était le premier aspect. Le tour de taille joue également un rôle important. Quand nous reconstituons le mode de vie des personnes qui présentent les plus grands risques en raison du surpoids ou de l'obésité, vous constaterez très souvent que, si vous améliorez la qualité de leur alimentation et qu'ils se mettent à faire des activités physiques, cette graisse abdominale serait mieux répartie. Vous pourriez perdre un peu de poids, une petite proportion de votre poids initial.

Vous constatez donc que l'ampleur des variations de poids ou d'IMC ne reflète pas nécessairement la perte de cette graisse dangereuse. La mesure du taux de graisse apporte à nouveau une valeur ajoutée à l'évaluation de l'IMC. À la suite d'entretiens sur les plateaux de télévision ou de radio, j'ai reçu des appels de personnes me racontant qu'ils comprenaient ce qui leur était arrivé.

les sushis ne sont-ils pas bons pour perdre du poids

Ils étaient passés d'un mode de vie sédentaire à un mode de vie plus actif et n'avaient pas perdu un kilo. Ils comprennent alors qu'ils sont sur la bonne voie. Si vous vous concentrez seulement sur la perte de poids, vous pourrez être très déçu. Si les professionnels de la santé pouvaient calculer le tour de taille en plus de l'IMC, il serait plus aisé de distinguer ceux qui présentent de plus grands risques.

Mais, plus important encore, il serait possible de vérifier si les modifications du mode de vie pourraient avoir des conséquences significatives sur la santé. Il n'est pas rare de constater une chute du tour de taille sans perte de poids importante. Est-il possible d'avoir un tour de taille normal tout en risquant de risquer de développer le diabète par exemple? Certaines personnes maigres peuvent évidemment présenter de plus grands risques de développer le diabète et des maladies cardiovasculaires en raison de prédispositions génétiques, mais c'est extrêmement rare.

La grande majorité des gens qui sont atteints d'anomalies métaboliques présentent un risque plus élevé de développer une maladie cardiovasculaire. Nous ne souhaitons pas non plus laisser tomber l'IMC. Nous voulons intégrer la discussion sur l'IMC et le tour de taille dans l'identification de risque et d'un objectif plus approprié à une thérapie. Il s'agirait d'un grand pas en avant.

Se fixer un poids santé cible Si votre IMC se situe au-delà de 25, déterminez votre poids cible de façon à ce que votre IMC se situe à Vous réussirez ainsi à mettre en perspective la détermination de votre poids cible. Lorsque vous établissez combien de poids vous souhaitez perdre, soyez réaliste.

Comment la mesure du tour de taille pourrait-elle modifier le nombre de personnes obèses? En fait, pourquoi l'obésité nous inquiète-t-elle? S'il s'agissait seulement d'une question d'esthétique, nous ne nous inquiéterions pas d'un excès de graisse corporelle. Il s'agirait juste d'un taux de graisse corporelle. La raison pour laquelle nous nous en inquiétons est que l'obésité est liée à des anomalies et des maladies chroniques.

Voilà pourquoi nous nous en préoccupons. Cette accumulation de graisse nuit à la santé. Si ce n'était pas le cas, il s'agirait d'une question purement esthétique. Nous en avons de nombreuses preuves particulièrement pertinentes chez les femmes qui ont des hanches et des cuisses larges.

Cette graisse est en réalité un signe de bonne santé. Elles sont moins susceptibles de développer le diabète quand elles ont de larges hanches. Il est prouvé que, non seulement la graisse dans les hanches, les cuisses et les jambes n'a pas d'incidence sur la santé, mais elle a également un rôle protecteur.

Que faire si vous êtes une femme en parfaite bonne santé avec un IMC de considéré comme en surpoidsmais que vous êtes moins susceptibles de développer le diabète?

Nous devons instruire la population. Toutes les personnes en surpoids ou obèses ne présentent pas de risques accrus.

Les inconvénients de perdre du poids

D'un autre côté, nous devons améliorer les outils destinés à l'identification des personnes à plus haut risque, car nous voulons nous concentrer sur des mesures préventives et nos ressources sur cette sous-catégorie, les personnes en surpoids et obèses.

Nous avons proposé des méthodes de contrôles très simples applicables par tout professionnel de la santé dans le monde.

Il faut évidemment l'ajouter à la mesure de l'IMC.

brûleur de graisse stacker avec éphédra

Certaines personnes ont une quantité de graisse trop importante aux mauvais endroits, mais c'est rare. Les personnes avec un IMC situé entre 25 et 35 catégorie de surpoids et l'obésitéà savoir la moitié de la population en fonction du pays, ne sont pas réparties dans un bon classement.

apa itu brûler les graisses

Les personnes en surpoids ou obèse qui ne sont pas susceptibles de présenter d'anomalies métaboliques sont qualifiées de personnes obèses avec un métabolisme sain. C'est dans cette catégorie que la mesure du tour de taille peut faire une grande différence. Quand je lis des magazines féminins, je remarque parfois que ces articles évoquent les différents vêtements en fonction des silhouettes.

perte de poids avec du quinoa

Cela dépend-il donc de l'endroit où la graisse s'accumule quand on compare deux personnes avec le même poids? C'est une excellente image. Cela prouve réellement que l'IMC ne suffit pas.

La perte de poids ne devrait pas être la priorité principale pour les personnes obèses

Nous avons besoin d'un autre critère si nous voulons évaluer les risques. C'est la raison pour laquelle le tour de taille est si important. En quoi le sexe de l'individu influence-t-il le débat? Plusieurs éléments sont à prendre en compte. Nous, les hommes, avons donc le double de graisse viscérale que les femmes.

Les femmes sont protégées contre l'accumulation de graisse viscérale et ectopique avant la ménopause. À partir de cette période, les femmes rattrapent les hommes en raison du changement hormonal. Il y a longtemps, nous avons suivi un groupe de femmes et leur changement de poids pendant sept ans.

Leur poids n'a pas bougé, mais leur tour de taille a augmenté de quatre centimètres. Si vous étiez un médecin qui suivait ces femmes avec le temps, vous auriez pu penser que tout allait très bien étant donné que taux de perte de poids sain pour les obèses poids est resté stable pendant sept ans. Ce phénomène révèle une détérioration de la santé et cela se voit par le changement de tour de taille. Chez les hommes, les différences sont importantes quand ils accumulent de la graisse viscérale.

Certains hommes en accumulent. Lorsqu'un homme d'âge moyen semble être enceinte de cinq mois, il s'agit d'un type d'obésité très dangereux. C'est très répandu malheureusement. Alors que d'autres experts de l'obésité semblent se concentrer sur le poids, vous diriez plutôt que, tant qu'une personne obèse perd de la bonne graisse, la perte de poids n'est pas importante. Est-ce vrai? Je suis spécialisé taux de perte de poids sain pour les obèses taux de perte de poids sain pour les obèses prévention du diabète et des maladies cardiovasculaires.

Si vous me posez cette question en vue d'améliorer la santé de la population européenne, mon attention se focaliserait sur les comportements. Selon moi, l'obésité est un signe de mauvaises habitudes en matière de santé, mais l'évaluation du risque est la première chose à faire. Vous évaluez le risque pour un patient déterminé. L'IMC indique que la santé de cette personne serait menacée.

L'alimentation en cas de surpoids et d'obésité

Vous mesurez son tour de taille. Vous vérifiez ensuite les paramètres habituels, comme le diabète et les signes cliniques de maladies cardiovasculaires. Si vous avez affaire à une personne à haut risque, c'est évidemment que la personne a accumulé trop de graisse au mauvais endroit. Vous voulez que cette personne parvienne à perdre cette graisse ectopique abdominale.

Pour taux de perte de poids sain pour les obèses faire, vous ne devez pas vous focaliser sur le poids. Dans nos programmes destinés à modifier le mode de vie, nous ne nous concentrons pas sur ce paramètre. La qualité de l'alimentation est la priorité. Nous améliorons la qualité nutritionnelle tout en nous concentrant sur l'activité physique […]. Les humains ne sont pas conçus pour être sédentaires. Si vous ne prenez que la réduction des calories en compte, cela s'avèrera un taux de perte de poids sain pour les obèses et une catastrophe.

Si vous étiez mon médecin et que vous me mettiez au régime, vous ne seriez plus mon ami. C'est incompatible avec la physiologie humaine.

Nous sommes conçus pour être des animaux actifs. C'est la raison pour laquelle nous serions morts depuis des milliers d'années, si nous avions été sédentaires, car notre vieux système cérébral n'aurait plus fait en sorte que nous mangions et notre instinct de survie aurait disparu.

Nous disposons d'un système excédentaire dans notre cerveau. Par conséquent, quand nous trouvons de la nourriture, nous n'allons pas seulement en manger un peu, mais la totalité. C'était notre moyen de subsistance il y a des milliers d'années.

Il est donc toujours présent à l'heure actuelle. Si nous ne comprenons pas qu'une activité physique régulière fait partie de l'équation, ce ne sera pas possible d'arriver à perdre du poids sur le long terme. À nouveau, c'est la raison pour laquelle il faut d'abord réduire la sédentarité et augmenter l'activité physique de quelques centaines de calories afin d'améliorer la santé cardiovasculaire et métabolique dans les pays européens.

Vous avez alors de la marge pour manger plus sainement. Sur le long terme, vous améliorerez votre santé cardiovasculaire. Certains pourraient même perdre du poids, mais il s'agit d'un effet secondaire.

  1. Perte de poids - lesplanchottes.fr
  2. Obésité | Société gastro-intestinale | lesplanchottes.fr
  3. Surpoids et obésité de l’adulte : prise en charge médicale de premier recours - Argumentaire
  4. Centre de maîtrise du poids | HS Enligne
  5. Et cela pour éviter les coups de pompe et les fringales qui entraînent des grignotages néfastes pour la perte de poids.
  6. Perdre 5% du poids pour les obèses a un effet optimal sur leur santé | La Presse
  7. Opiniones sobre las gotas eco slim

Ils perdront néanmoins cette mauvaise graisse et amélioreront grandement leur santé. De nombreuses données vont dans ce sens. Nous ne devrions donc plus insister sur le fait que la perte de poids est un résultat optimal. Comment pouvons-nous diffuser ce message en Europe?

Centre de maîtrise du poids

Au Canada, nous sommes confrontés au même dilemme en raison des défis économiques actuels. Nous disposons de ressources médicales limitées.

Ces niveaux sont proches de ceux en Europe. Le défi est de savoir si nous pouvons nous le permettre en Europe en raison de la conjoncture économique. Vous pouvez mener des projets pilotes qui inciteraient l'Europe à utiliser des outils de dépistage simples, des interventions et stratégies simples tout en ne vous concentrant pas sur la perte de poids, mais en améliorant les comportements à l'aide des outils à notre disposition.

Il s'agit à mes yeux d'une opportunité remarquable.

examen de la perte de poids du thé matcha

Tous les pays du monde, et bien sûr les européens, sont confrontés à des défis économiques pour l'instant. C'est assez positif dans de nombreux pays, comme en France ou en Italie par exemple.

Mais espérance de vie ne rime pas avec bonne santé. Nous pouvons maintenir en vie notre population à l'aide de procédures médicales et de traitements coûteux.

Pour beaucoup d'entre eux, la qualité de vie diminue en fin de vie. Nous pourrions économiser beaucoup d'argent en intervenant plus tôt si nous étions en mesure d'examiner les personnes sédentaires prédiabétiques qui ont trop de graisses abdominales.

Pensez juste aux taux de perte de poids sain pour les obèses énormes sur l'économie. Ça coûte énormément d'argent, surtout au cours des dix dernières années de leur vie, car ils ne sont plus aussi productifs. Je pense que nous devons réellement mobiliser l'Europe autour de programmes pilotes simples pouvant apporter une valeur ajoutée en matière d'outils de dépistage simples qui permettraient de mesurer leurs tours de taille.

Il faut habituellement lutter tout au long de la vie pour ne pas reprendre le poids perdu ou pour ne pas prendre de poids supplémentaire.

Mais aussi autour de sujets simples, tels que la nutrition et l'activité physique.