Perte de poids destradiol et de progestérone. FAQ Préménopause et la ménopause :: Qu’est-ce que la préménopause et la ménopause?


La préménopause est due à une diminution de production des hormones féminines par les ovaires vieillissants. À la ménopause, la diminution de production est telle qu'il y a un arrêt des saignements utérins pendant une période consécutive de 12 mois.

La préménopause est la période s'étalant habituellement de 2 à 8 ans avant la ménopause. À la préménopause, le premier déficit de production est souvent un déficit en progestérone. Les principaux signes et symptômes de la préménopause ou de la ménopause sont : irritabilité, fatigue, insomnie, douleurs musculaires, douleurs articulaires, bouffées de chaleur, symptômes dépressifs, symptômes anxieux, troubles digestifs, palpitations cardiaques, problèmes urinaires, chute de la libido, sécheresse vaginale, ostéoporose, augmentation du mauvais cholestérol et des triglycérides, prise de poids, perte de cheveux, ect.

Des irrégularités menstruelles, des saignements abondants et une augmentation du syndrome prémenstruel sont aussi observés à la préménopause. Ce qui explique la grande diversité des signes et symptômes de la préménopause ou de la ménopause.

Les hormones qui font grossir

L'hormonothérapie féminine constitue le traitement le plus efficace pour traiter les signes et les symptômes de la préménopause ou de la ménopause. Cela est logique puisque l'hormonothérapie en traite la cause! Je privilégie nettement l'hormonothérapie féminine bioidentique, et ce, à des doses adéquates.

Par conséquent, le traitement avec l'hormonothérapie féminine bioidentique consiste à redonner aux femmes les mêmes hormones que leurs ovaires ne produisent plus, ou qu'ils ne produisent plus en quantité suffisante, et ce, dans un but de bien-être et de santé.

Je privilégie les hormones bioidentiques mises en marché par les compagnies pharmaceutiques, pour des questions d'efficacité, de qualité et de sécurité.

Qu’est-ce que l’hormonothérapie féminine bioidentique?

Ces hormones sont fabriquées à partir d'analogues stérols présents dans la fève de soya. L'aspect préventif de l'utilisation de l'hormonothérapie féminine bioidentique p.

perte de poids destradiol et de progestérone

Les données scientifiques suggèrent qu'il faut débuter l'hormonothérapie féminine précocement pour profiter de ses multiples avantages. De nombreuses recherches scientifiques mettent en évidence de façon non équivoque des différences importantes entre l'hormonothérapie non bioidentique et celle bioidentique.

Il est étonnant que ces différences ne soient presque jamais médiatisées.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il?

Cette ignorance est la cause d'une désolante et choquante confusion. En juilletsuite à la publication des résultats du premier volet de l'étude WHI Women's Health Initiativeplusieurs femmes ont cessé leur hormonothérapie.

perte de poids destradiol et de progestérone

Dans cette étude, les hormones utilisées - les ECE estrogènes conjugués équins et l'AMP acétate de médroxyprogestérone - sont fort différentes des hormones produites par les ovaires. À ce stade, je tiens à souligner que peu de gens sont au courant des réelles conclusions que l'on peut tirer de l'étude WHI. Le seul risque trouvé statistiquement significatif dans l'étude WHI est une augmentation du risque thromboembolique veineux.

Cette perte de poids destradiol et de progestérone du risque est due à la perte de poids destradiol et de progestérone étrangère des hormones utilisées ECE et AMPet au fait que les estrogènes ont été donnés par voie orale.

D'ailleurs, les contraceptifs oraux font aussi augmenter le risque thromboembolique veineux.

perte de poids destradiol et de progestérone

Le deuxième point à retenir est que les risques augmentés statistiquement non significatifs de maladies coronariennes et de cancer du sein ne sont pas associées aux ECE mais uniquement à l'AMP. L'AMP est une substance artificielle, c'est-à-dire qui n'existe pas dans la nature.

Selon moi, il faut bannir l'AMP de l'hormonothérapie féminine - l'AMP n'est pas de la progestérone et il peut même avoir un effet anti-progestérone en dehors de l'utérus.

perte de poids destradiol et de progestérone

Le troisième point à retenir est que chez les femmes ayant débuté l'hormonothérapie avant l'âge de 60 ans ECE avec ou sans AMPles chercheurs ont observé une diminution statistiquement significative de la mortalité. Finalement, le quatrième point à retenir est que les bienfaits de l'hormonothérapie dans l'étude WHI sont attribuables aux estrogènes.

Comment les hormones féminines influencent le poids | Santé Magazine

Les bienfaits des estrogènes observés dans l'étude WHI incluent une prévention de l'ostéoporose ainsi qu'une diminution des risques de maladies coronariennes, de cancer colorectal et de perte de poids destradiol et de progestérone du sein. À mon sens, il est tellement important de rétablir la réputation des estrogènes. Dans les ECE, environ la moitié des estrogènes sont sous forme de sulfate d'estrone.

Les ECE peuvent faire augmenter les taux de triglycérides, de protéine C réactive et de certains facteurs de coagulation. Ces augmentations sont associées, entre autres, à un risque plus élevé de maladies cardiovasculaires et thromboemboliques. De plus, elle peut même faire diminuer les taux de triglycérides et de protéine C réactive. L'AMP fait aussi probablement augmenter le risque de cancer du sein et possiblement d'autres types de cancer.

perte de poids destradiol et de progestérone

Au contraire, les évidences scientifiques veulent que la progestérone exerce un effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires, les maladies cérébrales et même le cancer du sein et possiblement d'autres types de cancer.

Je suis ménopausée. Je prends des hormones féminines bioidentiques depuis quelques semaines et je saigne, est-ce normal? Ceci est souvent dû à une période d'adaptation où votre corps doit s'ajuster à de nouveaux taux d'hormones féminines.

Comment ce médicament agit-il? Quels sont ses effets?

Pour en savoir plus Si vous êtes ménopausée, votre taux sanguin d'estradiol est bas et vos cellules possèdent alors beaucoup de récepteurs des estrogènes.

Durant cette période d'adaptation, votre endomètre pourra avoir eu le temps de proliférer, et ainsi occasionner un saignement.

perte de poids destradiol et de progestérone

C'est une réaction tout à fait normale.