Brûleurs de graisse en Irlande


Entre addicts de musculation, sur les forums, on se le recommande chaudement pour perdre en gras, gagner en énergie et se sculpter un corps à la Jean-Claude Van Damme.

brûleurs de graisse en Irlande

L'OxyElite Pro et son jumeau le Versa-1, issus de la même firme américaine, USP Labs, sont pourtant à fuir comme la peste, au regard de l'alerte lancée hier par la Direction générale de la santé DGS sur ces produits pourtant interdits à la vente en France, mais que l'on peut se procurer sur le Net.

Une hépatite fulgurante A 60 â? Soixante-quinze cas confirmés sont rapportés à ce jour dans le monde, aux Etats-Unis, en Irlande, en Nouvelle-Zélande et au Japon. Outre-Atlantique, une personne en est morte, une autre a dû subir une greffe de foie.

brûleurs de graisse en Irlande

Composés d'ingrédients que l'on prétend tous plus naturels les uns que les autres, entre géranium et caféine, ces compléments alimentaires sont dans le collimateur de la Food and Drug Administration américaine, l'équivalent de la DGS, depuis plusieurs mois. Les analyses médicales ont écarté toute autre cause possible d'hépatite, virale entre autres.

brûleurs de graisse en Irlande

Les soupçons portent en particulier sur un ingrédient naturel, l'aegeline, présent dans les deux produits incriminés. Sans danger selon le fabricant, issu d'un agrume de l'arbre brûleurs de graisse en Irlande Bael â??

brûleurs de graisse en Irlande

Ce qu'aucune étude médicale n'a jamais prouvé, pas plus que son innocuité, rétorque la FDA qui a lancé l'alerte mondiale.

Dès l'automne, les autorités canadiennes, puis britanniques, espagnoles et danoises mettaient leurs citoyens en garde, suivies par l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

brûleurs de graisse en Irlande

Côté français, on se rassure : aucun cas d'hépatite n'a été rapporté à ce jour. Dans la rubrique.

brûleurs de graisse en Irlande