Aide à la ménopause et à la perte de poids. Ménopause et prise de poids : inévitable?


Minceur La prise de poids, surtout au niveau du ventre, est un problème récurrent chez les femmes ménopausées. L'exercice physique pourrait aider à perdre ces petits bourrelets indésirables.

comment perdre un pourcentage de graisse perdre du poids vous avez lair bien

La ménopause est une période de grand bouleversement hormonal pour les femmes. Beaucoup se plaignent d'effets néfastes de l'arrêt des règles sur leur santé et leur bien-être, avec en premier lieu de grosses difficultés à perdre la graisse qui s'accumule sur le ventre, et à supporter les bouffées de chaleur.

comment perdre un pourcentage de graisse corporelle poids perdre votre

Bonne nouvelle, une mesure très simple permet de réduire ces deux soucis quotidiens : l'exercice physique. Une étude parue dans le journal Menopause, de la Société Nord-Américaine pour la Ménopause, fait le lien entre activité physique d'une part, et perte de poids et réduction des bouffées de chaleur d'autre part.

allié emmerdale perte de poids la perte de poids des forces de lordre

Et ce même chez les femmes qui ont des habitudes de vie plutôt sédentaires. Baisse du poids et des bouffées de chaleur Les chercheurs ont suivi femmes espagnoles post-ménopausées et sédentaires, âgées de 45 à 64 ans.

Abonnez-vous à l'inspiration Rassurez-vous : pas de régime drastique ou monotone en vue. Ce qui ne se fait pas toujours du jour au lendemain.

Celles-ci se sont engagées dans un programme d'exercice encadré de 20 semaines, alors qu'elles n'avaient plus d'activité physique depuis plus d'un an. Résultat, de nombreux bénéfices sur la santé : de meilleures capacités cardiovasculaires, une flexibilité accrue, mais aussi une diminution significative de leur poids et de leur indice de masse corporelleet moins de bouffées de chaleur.

conseils à la maison pour perdre de la graisse hw 2 perdre du poids en 1 semaine

Des traitements à base de cette hormone existent, mais certaines femmes ne peuvent ou ne veulent pas les utiliser. L'exercice physique pourrait donc constituer une alternative solide garantissant une bonne qualité de vie sans apport extérieur d'hormones. A lire également.

Santé - La ménopause ne fait pas le poids