Accident vasculaire cérébral et perte de poids


accident vasculaire cérébral et perte de poids

Le traitement peut inclure des médicaments limitant la formation de caillots sanguins ou permettant de dissoudre les caillots, et parfois diverses interventions chirurgicales pour traiter les artères obstruées ou rétrécies ou une chirurgie pour éliminer un caillot angioplastie par exemple. Les carotides internes et le tronc basilaire se divisent en plusieurs branches, dont les artères cérébrales.

accident vasculaire cérébral et perte de poids

Les différentes branches alimentent en sang toutes les régions du cerveau. Alors que, pour la même obstruction, certaines personnes auront un accident vasculaire cérébral ischémique grave. Ces artères comprennent le polygone de Willis et les connexions entre les artères qui partent du polygone. Certaines personnes naissent avec de grandes artères collatérales, ce qui peut les protéger contre les AVC. Ainsi, quand une artère est bloquée, le flux sanguin continue à travers une artère collatérale, empêchant parfois un AVC.

Le corps peut également se protéger contre les AVC en fabriquant de nouvelles artères.

accident vasculaire cérébral et perte de poids

Si un AVC a déjà eu lieu, le développement de nouvelles artères peut prévenir un deuxième AVC mais ne peut pas guérir les lésions déjà présentes. Le risque de premier AVC est pratiquement deux fois plus élevé dans les populations noires que dans les populations blanches.

accident vasculaire cérébral et perte de poids

Le risque de décès dû à un AVC est plus élevé dans les populations noires que dans les populations blanches.